Quand des Marseillais masquent leur plaque d’immatriculation

Marseille nous surprendra toujours


Certains Marseillais estimant que le stationnement dans la ville phocéenne était trop cher, ont décidé de cacher leur plaque d’immatriculation pour éviter d’être verbalisé par la scan-car.

Sous ce nom étrange, se cache une voiture capable de scanner automatiquement les plaques d’immatriculation de tous les véhicules stationnés dans une rue et de vérifier que leurs propriétaires se sont bien acquittés du paiement de stationnement à l’horodateur ou bien via application mobile.

La scan-car est équipé de caméras infrarouges et d’un GPS qui permet une précision d’identification de la plaque d’immatriculation, à quelques centimètres près.

Face à ce redoutable engin, les Marseillais ont trouvé une parade pour ne pas régler leur stationnement et surtout de ne pas être pris par la scan-car : cacher une partie de leur plaque d’immatriculation à l’aide d’un morceau de papier, d’une feuille de platane scotché sur une partie du numéro d’immatriculation ou bien encore scotcher une partie d’une lettre avec un ruban noir.

Si la technique peut s’avérer efficace, elle est surtout totalement interdite puisqu’elle est considérée comme une infraction au code de la route et peut valoir 3500 € d’amende, l’immobilisation du véhicule, 3 ans de suspension de permis et 5 ans de prison.

De quoi faire réfléchir tous ceux qui souhaiteraient tromper la fameuse scan-car.

Laisser un commentaire