Trottinette électrique : pensez à vous immatriculer !

Vous possédez une trottinette électrique ou bien vous envisagez d’en acquérir une ? Si la puissance de votre trottinette est capable de dépasser les 25 km/h alors vous devez équiper votre Nouveau Véhicule Électrique Individuel (NVEI) d’une plaque d’immatriculation. Depuis septembre 2019, il est en effet obligatoire d’équiper d’une plaque d’immatriculation toutes les trottinettes électriques qui dépassent les 25khm/h. En revanche, les trottinettes dont la puissance ne permet pas d’atteindre cette vitesse ne sont pas concernées par cette réglementation et n’ont donc pas besoin d’être immatriculée.

Réglementation des trottinettes électriques : ce qu’il faut savoir

Les trottinettes électriques allant à plus de 25km/h sont dorénavant considérées comme des véhicules terrestres à moteur. En clair, cela signifie que ces NVEI sont à présent considérées comme des cyclomoteurs de petite cylindrée. Cela entraine donc un certain nombre d’obligations à respecter :

  • Le conducteur doit avoir plus de 14 ans
  • Le conducteur doit posséder son BSR (Brevet de Sécurité Routière) ou bien son permis de conduire.
  • Le véhicule doit être assuré
  • Le véhicule ne doit pas pouvoir dépasser la vitesse de 50 km/h
  • Il faut faire la carte grise du véhicule et installer par la suite une plaque d’immatriculation de type moto.

A propos des assurances pour trottinettes électriques

Étant donné que la trottinette électrique est à présent considérée comme un véhicule terrestre à moteur, vous devez obligatoirement être assuré pour conduire une trottinette électrique. La réglementation vous oblige donc à avoir au minimum une assurance de responsabilité civile pour pouvoir être en mesure de réparer les dommages que vous pourriez causer à des tierces personnes en conduisant votre trottinette.

Il est aussi recommandé de souscrire à une assurance complémentaire pour vous protéger contre les dommages corporels que vous pourriez éventuellement subir lors d’un trajet en trottinette électrique. Il peut s’agir d’une garantie personnelle du conducteur ou bien d’une garantie individuelle accident.

En ce qui concerne les vols, cela peut être pris en compte par votre assurance multirisque habitation (lorsque le vol a lieu dans votre logement, mais aussi en dehors de votre habitation parfois). Le mieux est encore d’en parler avec votre assureur pour explorer toutes les options disponibles.

Faites tout de même le bilan de toutes vos assurances pour vérifier de ne pas avoir de doublon. Par exemple une assurance contre les accidents de la vie peut très bien déjà contenir une assurance garantie personnelle conducteur. Il serait dommage de payer plusieurs fois pour la même chose.

Qui est responsable en cas d’accident ?

En cas d’accident, la réglementation est très simple pour savoir qui sera considéré comme fautif. La règle qui est systématiquement appliquée est que cela sera toujours l’usager le plus fort qui devra assumer la responsabilité de l’accident. Ainsi, si un accident à lieu avec un piéton, c’est le conducteur de la trottinette électrique qui sera jugé comme fautif. Dans le cas d’un accident avec une autre trottinette électrique, ce sera alors le conducteur du véhicule le plus puissant et le plus rapide qui sera jugé comme étant fautif. C’est notamment pour cette raison qu’il est primordial de souscrire à une assurance car même en étant très vigilant vous pourrez être tenu responsable d’un accident pour le seul motif que votre véhicule était le plus puissant et le plus rapide.

Quels sont les équipements obligatoires ?

Le casque est obligatoire en dehors des agglomérations et reste fortement recommandé à l’intérieur des agglomérations ainsi que sur les pistes cyclables.

En cas de visibilité réduite (la nuit ou bien la journée s’il y a du brouillard par exemple), le port d’un vêtement hautement réfléchissant est obligatoire.

La trottinette électrique doit être équipée de freins, d’un avertisseur sonore, de feux de postions avant et arrière.

En cas de manquement à ces obligations vous vous exposez au risque de devoir payer une contravention.

Comment choisir une trottinette électrique ?

Si vous envisagez d’acquérir une trottinette électrique il est donc primordial de faire attention à la puissance du véhicule et à la réglementation qui va en découler. Peu importe la vitesse maximale de la trottinette, sachez que vous devrez aussi souscrire à une assurance spéciale pour votre véhicule électrique. Bien entendu, il y a beaucoup d’autres critères à prendre en compte pour choisir le modèle de trottinette électrique qui vous conviendra le mieux. Si vous voulez tout savoir sur les trottinettes électriques avant d’en acheter une, la meilleure option est encore de consulter un guide spécialisé et écrit par des experts pour pouvoir  avoir tous les éléments les plus importants à votre disposition avant de faire votre choix. Il existe des centaines de modèles différents avec des caractéristiques très variés pour satisfaire tous les profils de personnes. Cela va des trottinettes électriques tout terrain, en passant aux modèles pour les enfants sans oublier aussi les modèles avec selle qui sont particulièrement adaptés pour les personnes souffrant de problèmes de dos. Pensez donc à bien vous renseigner sur les différentes options qui s’offrent à vous avant de passer à l’achat !

Laisser un commentaire