Une pétition vient d’être envoyée auprès de la Chambre des Députés du Luxembourg pour demander l’autorisation de personnaliser sa plaque d’immatriculation d’un message personnel en lieu et place des numéros correspondants à la carte grise du véhicule.

Nos amis belges goutent déjà à cette possibilité moyennant une taxe de 1000 euros la personnalisation d’un message de moins de 8 caractères. Cette mesure originale a déjà rapporté à l’état belge plus d’1 million d’euros en l’espace de quelques semaines. "BATMAN", "COUCOU", "SUPERMAN" et bien d'autres textes ont été réservés.

Une mesure qui devrait chatouiller les oreilles de nos politiciens français, toujours avide de nouveaux revenus supplémentaires.